Que dire à la Mi-Temps ?

4 octobre 2016 - 23:41

   

 

Que dire à la mi-temps ?

La mi-temps c’est pour souffler ou bien c’est uniquement un moment clef pour arracher la victoire ? En tant que joueur on entend depuis tout petit : c’est le moment de souffler, de récupérer, de boire, de manger des oranges… Mais une fois que l’on est entraîneur cela est différent ! Nous avons une autre vision de la mi-temps ou bien nous devons avoir une autre vision.

mi-temps_foot_retour

 

 

En effet, une fois que l’on devient entraîneur ou éducateur de foot, il faut absolument profiter de la mi-temps pour la rendre bénéfique à tout le groupe. Dans votre nouveau rôle, il faut prendre conscience que c’est le seul moment du match où vous pouvez parler à tous vos joueurs.  Oui vous pouvez leur parler avant et après, mais pendant le match vous ne pourrez pas donner des conseils à tout le groupe comme cela est possible lors de la mi-temps.  A la mi-temps, il y a le tableau noir, le veleda, les gourdes… là vous avez de quoi expliquer ce que vous souhaitez à vos joueurs et cela sera plus efficace que vos cris en bord de terrain.

La mi-temps un temps qui défile à une vitesse grand V

Est-ce que déjà certains d’entre vous comprennent qu’il sera plus bénéfique pour votre équipe de garder son énergie pourla mi-temps… ? Je dois reconnaître que de ne pas se faire entendre, ne pas guider, ne pas conseiller pendant 45 minutes relève quasiment de l’impossible ! Mais il faut savoir distiller les bons conseils pendant le match et utiliser la mi-temps pour améliorer ces derniers.

La mi-temps, un temps qui défile à une vitesse grand V et pourtant elle peut permettre de renverser ou débloquer un match, conforter une courte avance… Elle est votre alliée à condition de tout faire pour y arriver tant pour vous que pour les joueurs. La mi-temps devra vous permettre de donner aux joueurs un second souffle, une seconde envie, de nouveau repère pour aller chercher cette victoire tant espérée ou tout autre but fixé au préalable.

La mi-temps peut aussi permettre de rééquilibrer l’équipe suite à de la fatigue, à des blessures ou aussi face à un adversaire qui a changée de système de jeu juste avant la pause ou pendant la première partie. Vous, entraîneur de foot, il vous faut absolument prendre en compte que la mi-temps est votre meilleur alliée !!! Gardez aussi en tête que cela est le cas pour votre adversaire.

Plusieurs phrases peuvent être exprimées et expliquées à la « pause » pour les mettre en application lors de la seconde période. Voici quelques phrases types :

  • Plus d’engagement les gars
  • Plus de rythme
  • Plus de pressing
  • Aller de l’avant, projetez-vous
  • C’est votre terrain, votre jardin, votre ballon, votre volonté de gagner
  • ce n’est pas grave si on perd mais pas sans se battre

…ne pas perdre son temps pour parler des erreurs

Voici des exemples de phrases qui peuvent, je l’espère, vous permettre à la mi-temps,  de redonner du pep’s à votre groupe, une cohésion, un nouveau souffle, pour que les joueurs attaquent un second match et aille chercher la victoire !

mi-temps_foot_tableau

Le conseil que je peux donner est, de ne pas perdre son temps pour parler des erreurs de la première mi-temps faites par tel ou tel joueur ! Cela devra se corriger aux entraînements. Lors de la première partie de jeu, à vous de noter les points faibles de l’adversaire pour les communiquer à vos joueurs à la pause. La mi-temps va alors vous permettre de donner les solutions à mettre en place lors de la seconde partie pour gagner le match. Il vous faut, entraîneur de foot, utilisez la mi-temps à votre avantage en ne donnant que du positif à vos joueurs ! Ne les démotivez pas ! Si vous avez besoin de revenir sur des points négatifs pour en tirer du positif alors placez une remarque négative entre deux remarques positives et constructives.

Certains entraîneur pensent que crier pour ne pas dire gueuler, s’énerver, râler pendant 15 minutes sonnera le son du réveil pour les joueurs et leur permettra d’être meilleur en seconde partie… mais peut-être que c’est à vous d’accepter qu’ils soient fatigués et donc de procéder à un ou plusieurs remplacements, d’accepter qu’ils sont plus forts en face, d’accepter que … Beaucoup d’autres choses ! Mais c’est là que vous êtes important et que le rôle d’entraîneur de foot prend toute sa grandeur !!

Acceptez que la faute n’est pas que celle des joueurs de votre équipe, mais peut aussi être de la vôtre. Alors partager 15 minutes dans le calme pour vous ressourcer et aller de l’avant pour faire la différence.

Bonne saison et bon match !

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 5 Dirigeants
  • 4 Entraîneurs
  • 3 Joueurs
  • 2 Supporters
+