communiqué du Président de la Ligue Paris Ile de France,

19 novembre 2015 - 20:15

Paris le 16 novembre 2015

Le football est une cible car il est un rempart

Vendredi soir, la haine et l’abjection ont déversé un flot de sang dans les rues de Paris et de Saint-Denis. Des criminels drapés d’une justification cultuelle dévoyée ont semé la mort, fauchant dans la foule, une jeunesse multiculturelle et joyeuse.

Vendredi 13, la jeunesse de France est tombée sous les balles en plein Paris et dans sa proche banlieue.

Rien ni personne ne peut justifier de tels actes. Il n’y a aucun courage à tuer des femmes et des hommes désarmés, il n’y a aucun courage à se donner la mort après l’avoir causée. Ne nous trompons pas, au delà de l’horreur, c’est la volonté d’imposer la peur et d’installer la défiance de l’autre qui a guidé ces assassinats. Car ce sont des assassinats déguisés en actes de guerre qui ont été perpétrés vendredi soir. Que le football ait pu être l’une des cibles de cette folie n’est pas non plus un hasard. Est-il nécessaire de rappeler que notre sport est interdit et condamné aujourd’hui par les instigateurs de ces massacres. Notre sport est banni parce qu’il est au centre d’échanges et de partages et ne fait aucune distinction d’origine, de statut ou de croyance.

Le football est l’une des occasions trop peu nombreuses de se connaître, de se rencontrer et de se rassembler dans une même passion de vivre en dépassant toutes les différences qui peuvent exister. Le sport en général et le football en particulier ont cette force incroyable de rapprocher les hommes. C’est ce que nous vivons chaque jour dans notre région, dans notre ligue. Nous avons donc une responsabilité individuelle et collective majeure à faire vivre demain, plus encore, cette force qui rassemble, dans nos clubs et nos districts. Demain, d’autres fanatiques chercheront à rouvrir les plaies faites à la République, nous devons être là pour témoigner que la raison toujours s’impose, que la fraternité est la mère de toutes les différences et permet d’avancer ensemble.

N’ayons pas peur de demain, soyons nous mêmes et soyons fiers de ce que nous démontrons. Notre vigilance est attendue et elle participera à défendre et préserver une terre de tolérance où les hommes sont frères.

Jamel Sandjak Président

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 5 Dirigeants
  • 4 Entraîneurs
  • 3 Joueurs
  • 2 Supporters
+